L’étude (I.S.A. – intégration sensorielle animale)

Notre étude (I.S.A.) nous à permis de mettre à votre disposition une formation (1 soirée et 2 jours) permettant d’apprendre comment élaborer un meilleur équilibre entre l’Animal et l’Être Humain. Que vous et votre animal soient heureux de marcher ensemble tranquillement, dans la même direction, vers le bonheur.

LÉA formation permet cette harmonisation relationnelle.

L’étude :

Nous espérons bien vous intéresser par cette étude, vous en serez peut être surpris, dubitatif.

Nous avons observé, remarqué, noté, le comportement des animaux domestiques, puis adapté, construit et élaboré une méthode simple pour amener les chevaux (et autres mammifères) à résoudre la plupart de leurs peurs.

Objectifs de l’étude :

  1. Aider les animaux à apaiser leurs peurs,
  2. Adapter la régulation émotionnelle pour les animaux, mise au point d’une méthode spécifique.
  3. Ajouter une preuve supplémentaire, via un support neutre et impartial (les animaux), que la régulation émotionnelle appartient au monde animal.
  4. Connaître plus en profondeur la relation Humain / Animal.

Avec le recul et l’observation des résultats (depuis 2011) :

  • Lorsqu’un animal a une peur chronique (objets, lieus, etc…), en quelques minutes nous savons maintenant aider efficacement cet animal.
  • Nous avons fais une découverte inattendue : Un problème assez fréquent pour les animaux domestiques, c’est le comportement de l’Être Humain, en effet, facilement, le propriétaire a tendance à projetter ses besoins : reconnaissance, autorité, prise de pouvoir, affection, compagnie et autres émotions sur son animal. Dans sa générosité, Celui-ci l’accepte et prend en charge la difficulté de l’humain – d’où parfois des comportements bizarres des animaux (qui ne sont que le reflet des Humains). Nous appelons cette découverte « Le Centaure ».
  • Lorsque l’humain régule une émotion perturbatrice, l’animal change de comportement.

Historique :

Dès fin 2011, à partir de a découverte de la régulation des émotionsprocessus naturel, Olivier Hibon s’est demandé s’il était possible d’appliquer ce processus aux animaux ayant des peurs.

Olivier Hibon a constitué une équipe de chercheurs enthousiastes.

  • Hypothèse : La régulation émotionnelle permet de se libérer de ses peurs avec une grande efficacité, il doit donc pouvoir en être de même avec les animaux.
  • Notre attente : une technique simple, rapide et accessible à tous.
  1. Nous avons imaginé comment cette méthode peut être transposée aux perturbations émotionnelles des chevaux.
  2. Un premier processus a été élaboré.
  3. Un nombre d’expérimentations significatif est en cours de mise en œuvre pour valider son efficience et ses limites.

Plus de 100 résultats acquis depuis le début de l’étude sont très instructifs et positifs. Ils ont été décisifs dans notre compréhension.


Lors de la soirée scientifique « science et conscience » à Paris, le 29 sept 2015 nous avons présenté cette étude, en voici la vidéo.